. . . SAPERLIPOPETTE!

Une interjection toute mignonne qui évoque l’espièglerie, la malice, la surprise. Vous connaissez peut-être l’expression, mais connaissez vous le magazine ? « Saperlipopette », un nom tout trouvé qui reflète à merveille le web-world dont je vais vous parler aujourd’hui.

« Saperlipopette » est un web-magazine indépendant qui a pour but de mettre en lumière l’originalité d’artistes émergents, nationaux ou internationaux, aux talents particuliers et singuliers, vivants et dynamiques.

Entrer dans l’univers de Saperlipopette c’est prendre une bouffée d’oxygène et plonger dans la promesse d’un univers graphique, pur, pétillant, pop et innovant tout en restant accessible. Une vraie petite mine à idées et à inspirations sur fond de melting pot, de diversité et d’ouverture d’esprit!

Pour vous, je me suis livrée à une petite séance de cyber-interview avec la fondatrice de Saperlipopette Magazine, Marine BOISSARD, 30 ans. Focus:

  • Bonjour Marine!

> Hello Crislou!

  • Pour commencer, je voulais te dire que j’admire vraiment ton travail et ton site. D’où est venue l’idée du magazine ?

> J’ai toujours été passionnée par la mode et j’ai commencé à rédiger des articles pour différents magazines (français et anglais) après avoir passé une année à Londres. J’ai rapidement nourri l’envie de posséder mon propre support… Le fait d’avoir un espace personnel sur lequel s’exprimer donne beaucoup plus de liberté.

  • Pourquoi ce nom ?

> Je souhaitais donner une touche « rigolote » au magazine.

  • Pourquoi avoir choisi le support de la toile et pas le papier glacé?

> Tout simplement pour une question de coût et aussi parce-que le digital est en plein essor. Il est beaucoup plus facile, actuellement, de lancer un magazine en ligne plutôt qu’une version papier. Il suffit d’observer l’évolution de notre comportement concernant la manière dont nous consommons l’information ces dernières années. Nous passons beaucoup de temps sur internet et il suffit d’emprunter les transports en commun pour s’en rendre compte ; nous ne lisons plus le journal mais nous recherchons l’information directement sur notre smartphone ou bien sur notre tablette. Le net rend l’information plus accessible.

  • Comment se situe ton magazine par rapport aux autres  ? 

> Saperlipopette Magazine traite de trois sujets différents : la mode, l’art et la musique. Selon moi, ces trois thèmes sont étroitement liés du fait que chacun a pu, à travers l’histoire, insuffler un dose d’inspiration aux autres. J’ai également fait le choix de me concentrer sur les artistes émergents et c’est, je pense, ce qui différencie Saperlipopette Magazine des autres supports.

  • Comment sont sélectionnés les artistes dont tu parles ?

> Je passe beaucoup de temps à farfouiller sur la toile et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Il y a énormément d’artistes en herbe qui méritent que leur travail soit dévoilé et diffusé plus largement. J’accorde également une place importante aux couleurs et au « design » dans mon choix d’artistes. J’ai un attrait pour la culture pop, les couleurs vibrantes et ce sont, généralement, des « valeurs » que les artistes mis en avant sur le magazine, défendent.

  • Quels sont tes rêves, que peut-on te souhaiter ?

> Que l’aventure Saperlipopette Magazine puisse continuer le plus longtemps possible…

C’est tout le mal que l’on peut te souhaiter Marine! Pour ma part, je suis conquise! j’ai notamment découvert et craqué pour le travail plein de sensibilité d’Emilie MENARD, artiste peintre autodidacte pleine de talent, le minimalisme épuré et bohème de NOO underwearGretchen ROEHRS et NINII qui ont su allier élégamment aliments et mode ou encore les fabuleux clichés de Raia Maria-Laura, les imprimés originaux d’Elise CHALMAINJolies mômes et sa lingerie raffinée et bien d’autres…

N’hésitez donc pas à faire un tour sur le site de Saperlipopette Magazine, il y en a pour tous les goûts dans ce cosmos d’éclectisme.

J’espère que cette petite interview vous a plu mes loulous?! N’hésitez pas à laisser vos commentaires! Bisous, bisous et comme toujours…. stay tuned!

#Backinthefuture au nouvel Unfinités : Haveney pour vous célébrer

Such a cute interjection that evokes cheekiness, mischief, surprise. You may know the expression, but do you know the magazine? « Saperlipopette » a name that perfectly reflects the web-world I am going to talk to you today.

« Saperlipopette » is an independent web-magazine which aims to highlight the originality of emerging artists, national or international, with particular and singular, dynamic and lively talents.

Enter the world of Saperlipopette is like take a breath of fresh air and dive into a graphic universe, pure, sparkling, pop and innovative while remaining accessible. A true mine for ideas and inspirations against a backdrop of melting pot, diversity and open mind!

For you, I ask the founder of Saperlipopette Magazine, Marine BOISSARD, 30 years old for a cyber-interview. Focus:

  • Hello Marine!
    > Hi Crislou!
  • First I need to mention that I really admire your work and your site. Where did the idea of the magazine come from?
    > I’ve always been passionate about fashion and I started to write articles for various magazines (English and French) after spending a year in London. I quickly fed the desire to own my own support … Having a personal space to express gives more freedom.
  • Why this name?
    > I wanted to give a « funny » touch to the magazine.
  • Why did you choose the network support and not the coated paper?
    > Just a matter of cost and also because digital is booming. It’s easier now to launch a magazine online than a printed version. Just observe the evolution in the way we consume information lately. We spend a lot of time on the internet, you can fully appreciate this fact by taking the public transport; we do not read newspaper anymore but we seek information directly from our smartphone or our tablet. Net makes the information more accessible.
  • What’s the position of your magazine compared to others?
    > Saperlipopette Magazine covers three different subjects: fashion, art and music. In my view, these three themes are closely related because actually each one was able, throughout history, to infuse a dose of inspiration to others. I also made the choice to focus on emerging artists and that’s precisely the difference between Saperlipopette Magazine and the other medias.
  • How do you select the artists you mention?
    > I spend a lot of time rummaging on the web and especially on social networks. There are a lot of aspiring artists who deserve to be revealed and broadcasted widely. I also give a special importance to  colors and « design » in my choice of artists. I have an attraction for pop culture, vibrant colors and, generally, artists highlighted on the magazine defend these « values ».
  • What are your dreams, what can we wish you?
    > May the Saperlipopette Magazine adventure continue as long as possible …

This is all we could hope for you Marine! Personally, your magazine won me over! I especially discovered and had a crush for the sensitivity of Emilie MENARD, talented self-taught painter, the minimalism and bohemian style of NOO underwear, Gretchen ROEHRS and NINII who elegantly combine food and fashion, the fabulous pictures of Raia Maria-Laura, the originals prints from Elise CHALMAIN, the refined lingerie of Jolies mômes and many others …

So, do not hesitate to take a look on Saperlipopette Magazine, everyone is concerned in this eclectic cosmos.

I hope you liked this little interview guys?! Feel free to leave your comments! XOXO and as always… stay tuned!

Publicités

3 réponses à . . . SAPERLIPOPETTE!

commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s